Pauline HIMPENS-DAVID

- Chef de Projet Développement Hôtelier- 

Interview entre Aurélie Tonnel, responsable des Ressources Humaines et Pauline, nouvelle recrue de Bulteau développement 

A : Bonjour Pauline, comment vas tu ? 

 

Bonjour, et bien écoute ça va super comme tous les jours depuis mars. 

 

A : Justement, nous commençons un peu à te connaître depuis ton arrivée, donc explique nous ce que tu fais chez Bulteau Développement .. 

 

J’ai eu la chance d’arriver dans le groupe en mars en tant que Chef de projet Développement hôtelier afin de piloter le projet de création d’un nouvel hôtel à Wambrechies, juste à côté du siège de la holding. Alors, mon boulot repose principalement sur trois grandes missions qui sont : 

  • La création du concept hôtelier innovant

  • Le pilotage du projet, c’est à dire que je suis un peu le chef d’orchestre qui coordonne les différents intervenants pour la création de l’hôtel afin de constituer l’équipe projet. Cette équipe est composée de l’architecte, de l’ingénieur travaux, des différents bureaux d’étude, du designer intérieur, le paysagiste, l’agence de communication, le cuisiniste, … etc Cette mission va durer jusqu’à l’ouverture de l’hôtel.

  • Et à terme je serai directrice de l’exploitation de l’hôtel

 

A : Et aujourd’hui où en est le projet ? 

 

Nous sommes repartis d’une page blanche en mars dernier et nous avons valider les nouveaux plans en juin et le permis a été déposé en août. Nous pensons attaquez les travaux mi- novembre, l’ouverture étant prévue pour Nouvel an 2018-2019, c’est à dire dans un peu plus d’un an. 

 

A : Donc tu es chef de projet développement hôtelier, future directrice d’exploitation, mais pour en arriver là, qu’as-tu fait avant de nous rejoindre ? Quel a été ton parcours ? 

 

Alors, j’ai un parcours un peu atypique mais avec toujours comme fil rouge ma passion pour l’univers hôtelier. J’ai eu la chance de vivre dans différents pays comme L’inde, la Chine, l’Australie, la Thaïlande, La Polynésie française, Londres, … et j’ai pu m’inspirer des particularités culturelles de chaque endroit afin de me faire une idée de ce que doit être l’experience client dans un hôtel, bar ou restaurant grâce à diverses expériences opérationnelles. Cela m’a permis également de développer mes compétences relationnelles et managériales. Le vrai déclic pour l’hôtellerie s’est fait à Londres. Après trois ans passés à l’étranger, j’ai décidé de revenir en Europe et on m’a proposé le poste d’assistante Manager d’un grand restaurant composé de trois salles et deux bars, en plein quartier de Paddington dans l’ouest de Londres. Et j’ai eu la chance qu’on me confie la mise en place d’évènements dans ce lieu singulier. C’est vraiment à ce moment que je me suis rendue compte que j’adorais accueillir les gens. Dès que je suis responsable d’un endroit, j’accueille les clients comme s’ils arrivaient chez moi. Cette notion d’ailleurs de « client » se dit d’ailleurs « Guest » en anglais, ce qui signifie invité. Je trouve que le terme anglais est bien plus conforme à ce principe d’accueil que celui français. Je veux que chaque personne qui rentre dans mon établissement passe un bon moment et reparte avec le sourire. C’est la définition pour moi de ce que doit être un établissement qui accueille du public. C’est d’ailleurs pour cela qu’après un an à Londres j’ai décidé de passer un concours passerelle afin de reprendre une licence en management hôtelier, donc Bac+3, à l’école de savignac à côté de Bordeaux et j’ai validé mon diplôme en 2011. Pour cette validation j’ai d’ailleurs du faire un stage de six mois et j’ai eu la chance de partir en tant qu’assistante chef de réception à l’Intercontinental de Bora Bora. Je suis revenue de cette expérience et je me suis inscrite à l’école supérieure de commerce International (donc l’ESCI) en master en alternance à Paris. Reprendre les bases de gestion de commerce était très important pour moi mais je voulais absolument garder un pied dans le secteur hôtelier donc j’ai effectué toute mon expérience professionnelle au sein du groupe Accor dans le département international du développement hôtelier. Le fait d’allier ce master plus général à une expérience toujours liée à l’hôtellerie, m’a permis d’élargir mon spectre de compétences et de m’ouvrir à d’autres domaines d’activités comme le digital, le marketing et la communication. Et ça a été pour moi le deuxième déclic quant à mon choix de carrière : il y avait la partie opérationnelle que j’aimais déjà beaucoup mais le fait de développer de nouveaux hôtels, de nouveaux concepts et de créer des partenariats avec des exploitants m’a passionné presque immédiatement. A la fin de cette expérience et mon master en poche, Mama Shelter, une chaine d’hôtels innovants créée par la famille Trigano qui sont les fondateurs de Club Med, m’ont proposé un poste au sein de leur siège pour travailler sur des projets de développement d’hôtels mais aussi des projets de développement de services dans les hôtels existants. Ce qui m’a particulièrement plu dans cette expérience, c’est le côté anti standardisation de l’hôtellerie ,ce qui est complètement antinomique avec le groupe Accor qui tend à dupliquer presque à l’identique leurs hôtels ibis, mercure, Novotel, pullman et j’en passe.  

Après quelques temps à Paris, j’ai décidé de quitter la capitale et de revenir à Lille, afin de réfléchir à l’endroit le plus propice pour l’installer. Et en mars dernier je reçois un message sur LinkedIn de toi qui me propose ce beau projet et après une rencontre avec Bertrand et Hervé, j’ai vu que nous étions complètement en phase sur notre vision de l’hôtellerie et du business et j’ai accepté de rejoindre Bulteau Développement pour piloter ce beau projet. 

 

A : Quelle est ta vision de l’hôtellerie ? 

 

Alors ma vision de l’hôtellerie c’est de lutter contre la standardisation des hôtels. Je pense qu’un hôtel doit s’adapter à sa clientèle et pas l’inverse. Je crois que l’on peut offrir un niveau de service élevé mais à bas prix. Ce n’est pas parce que nous n’avons pas beaucoup de budget que l’on est condamné à rester dans des hôtels avec des chambres capsules et les toilettes sur le palier. J’exagère volontairement. Mon hôtel idéal est un mélange entre un hôtel, une auberge de jeunesse et un air Bnb. Ce que veulent les clients, c’est se sentir bien dans un endroit chaleureux. 

 

A : Très bien, et merci Pauline pour cette présentation et on a hâte de découvrir le projet. 

435 rue de Marquette, 59118 Wambrechies, France

contact@bulteaudev.com  |   03 20 68 41 20

© 2017 Site créé par Bulteau Développement